Quand Dieu écrit notre biographie

Aujourd’hui, je ne serai pas auteur, mais traductrice ! J’avais envie de vous partager un extrait de livre, qui m’a beaucoup parlé (et l’extrait et le livre !). Malheureusement, il n’est pas disponible en français à ma connaissance. (Des amis m’ont ensuite informée qu’il y avait bien une version française du livre… la traduction qui suit est « la mienne » et non la version officielle !)

Revisiter l’histoire

En effet, le pardon change le passé. Le journal de Dieu enregistre nos vies selon le point de vue de son pardon et de notre foi. Son livre du souvenir ne contient pas l’histoire de notre péché et de nos bêtises.
Considérons Sarah, la femme d’Abraham.En Genèse 18, Sarah rit en elle-même en se disant : « Maintenant, vieille comme je suis, aurais-je encore du plaisir ? Mon mari aussi est un vieillard. »
Alors l’Eternel dit à Abraham : « Pourquoi Sarah a-t-elle ri en se disant : peut-il être vrai que j’aurai un enfant, âgée comme je suis ? Y’a-t-il quoique ce soit de trop extraordinaire pour l’Eternel ? L’an prochain, à l’époque où je repasserai chez toi, Sarah aura un fils. »
Saisie de crainte, Sarah mentit : « je n’ai pas ri » dit-elle.
« Si tu as bel et bien ri » répliqua l’Eternel.

Le mot hébreu utilisé pour « rire » indique qu’il ne s’agissait pas d’un rire penaud. En fait, Sarah s’est moquée de Dieu et de ce qu’Il avait dit, et elle a aggravé les choses en mentant.

Mais Hébreux 11.11 nous dit : « Par la foi, elle-aussi, Sarah qui était stérile, a été capable de devenir mère alors qu’elle en avait depuis longtemps dépassé l’âge. En effet, elle était convaincue que Celui qui a fait la promesse est digne de confiance. »

C’est la même femme ! Que s’est-il passé ? Apparemment, elle s’est repentie, en tournant son coeur vers ce que Dieu avait déclaré être sa destinée. Ainsi, Dieu a réécrit son histoire, en excluant le péché qui était indiqué dans les écritures. Ce qui est écrit dans Hébreux 11 nous montre comment Dieu enregistre les évènements de notre vie dans son livre du souvenir. Dieu a écrit son histoire d’une manière qui mette l’accent sur ce qui Lui plaît le plus : sa foi. C’est comme s’il vantait Sarah au Ciel tout entier. « Avez-vous vu ce courage et cette grande foi ? Ça, c’est une femme ! Elle est stérile, mais elle sait que je suis fidèle « . On peut imaginer Dieu dire à l’ange-scribe : « Assure-toi d’écrire les choses ainsi… C’est ma fille ! Elle m’a fait confiance, d’autres non, mais elle oui ! ».

Quand Dieu considère ainsi l’histoire d’un croyant, qui sommes-nous pour voir les choses autrement ? En fait, le sang de Jésus change notre histoire en Son histoire.

Extrait du chapitre « A royal flush » écrit par Bill Johnson issu du livre « The supernatural ways of royalty » par Kris Vallotton et Bill Johnson. Titre français : La Voie Royale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>